Rupture amoureuse ? Faites CECI immédiatement et évitez-vous des années de thérapie !

Les 24 heures suivants une rupture sont clairement les plus dures et les plus importantes (je le sais parce que j’en suis à l’heure 32). C’est à ce moment que les émotions sont encore fraîches et que nous sommes profondément plongés dans un mélange complexe de nos sentiments les plus vrais ; douleur, regret, peur, soulagement, attente, etc. Peu importe où nous sommes, à la maison, à passer du temps avec nos amis, ou au travail (oui mon copain m’a appelé AU TRAVAIL), tout semble rapidement se fâner et nos émotions courcircuitent notre processus de réflexion. Et il est inévitable que les heures suivant directement cette conversation pourrie feront accélérer notre esprit encore plus rapidement que pour aller chercher un pot de glace vegan chez Leclerc. Cette introspection intense peut nous mener vers un chemin de croissance et de bonheur ou vers une route plus sombre de peur et de doute de soi. Parce que le destin régit ma vie, j’ai ouvert ce matin un e-mail qui a changé mon point de vue. A l’intérieur du texte « L’amour au quotidien » – un e-mail quotidien que je reçois et qui ne parle que… d’amour (super les gars !) se trouvaient les mots exacts que j’avais besoin d’entendre dans un moment vraiment douloureux.

« Que vous admiriez, ou aimiez, ou cherchiez à plaire à quelqu’un, il y a une part de vous-même que vous n’avez pas encore cultivé et qui ne demande qu’à sortir. En clair, ce que vous voyez chez quelqu’un d’autre, c’est vous vous regardant et souhaitant être cultivé. »

Et c’est tellement vrai. Nous sommes attirés vers des traits que nous aimerions avoir un peu plus dans nos vies. Nous souhaitons rire plus, alors nous sommes attirés par des personnes hilarantes. Nous voulons réussir dans la vie, alors nous sommes attirés par des personnes très motivées. Nous voulons avoir des enfants, alors nous cherchons un partenaire pour les élever. Mais c’est intéressant de voir à quel point les choses qui vous attirent chez quelqu’un au début d’une relation peuvent prendre des connotations si négatives pendant une rupture. J’ai toujours admiré mon petit ami pour son incroyable intelligence, mais ces derniers jours j’ai réellement vu à quel point ça le rendait condescendant. Nous avons toujours eu une relation incroyablement proche et communicative, même lorsque nous n’étions pas encore dans notre relation. Cela a fait qu’il me faisait souvent mijoter et qu’il était très demandant émotionnellement. Les qualités qui m’avaient fait l’apprécier et l’aimer sont rapidement devenues les bases de mon ressentiment et de ma colère. Je l’ai immédiatement compris et je me suis rappelé un exercice que j’avais créé pour un client à moi qui était dans une situation similaire. J’ai fouillé mes documents à la recherche de cet exercice d’écriture et après avoir gribouillé pendant vingt minutes, j’ai ressenti un immense soulagement et mon anxiété a été apaisée. En fait, j’ai découvert que j’avais des tonnes d’exercices d’écriture, d’exercices de respiraration et de pratiques quotidiennes pour aider mes clients à guérir de leurs ruptures.

 

Nous créons notre propre histoire. Et à l’heure actuelle vous avez le choix de vous rappeler des choses positives ou négatives chez votre partenaire. Ce n’est pas tout. Vous pouvez laisser la négativité vous tirer vers le bas, ou transformer ces qualités positives en un outil pour vous faire grandir. Etes-vous tombé amoureux de votre partenaire pour sa créativité ? Au lieu de vous souvenir de cette qualité comme négative (volage, inconsistant ou irréaliste), choisissez de vous en souvenir comme positive. Peut-être est-ce quelque chose que vous souhaiterez rechercher chez votre futur partenaire. Ou plus important, peut-être est-ce quelque chose que vous souhaitez cultiver dans votre propre vie. Voici un exercice facile que j’ai créé pour bien comprendre vos émotions et pour vous guider sur une évolution positive.

Ressentez tous vos sentiments

Peu importe à quel point la relation était bonne ou mauvaise, ou qui était en faute, les ruptures vous font sentir comme une grosse merde. Vous recevez un flux ininterrompu d’émotions qui soit disparaissent naturellement, soit s’accumulent et commencent à pourrir (ce mot est si bien choisi que vous pouvez le sentir). Au lieu de tout garder à l’intérieur, appelez une copine ou votre maman et pleurez pendant une bonne heure. Dites ce que vous ressentez le plus rapidement possible. Ne gardez pas vos sentiments à l’intérieur pour les évacuer sur quelqu’un plus tard. Ecoutez tout ce que vous ressentez pendant que les mots sortent de votre bouche et comprenez à quel point cela paraît ridicule. Je ne me suis pas sentie sale ou triste ou rejetée. Je me suis sentie en colère. En tant qu’entrepreneur, il n’y a rien qui ne me fait plus sortir de mes gonds que de me faire perdre mon temps. A un moment je l’ai traité de salop-super-obsédé-abruti-débit et c’est à ce moment que j’ai réalisé que j’avais compris tous mes sentiments et que je pouvais aller de l’avant. Connard.

Faites-vous une petite soirée compassion

Ca ne prend que quelques minutes, entouré de quelques amis, pour réaliser que vous êtes aimé, et vous vous sentez d’autant mieux maintenant que vous avez du temps à passer avec ces gens extraordinaires. Invitez quelques amis et dites-leur ce qui s’est passé. Puis faites une partie de twister, ou regardez un film et oubliez tout le reste. Inviter plus d’un ami au même endroit en même temps vous aidera également à éviter de rabacher plusieurs fois la même histoire de rupture, sans avoir la possibilité d’avancer. Il peut être difficile de ressasser ses émotions et cela peut vous conforter dans la négativité. Il est évident que vous finirez par échanger sus vos histoires de rupture et vous vous rappelerez que la douleur ne reste pas pour toujours et que tout le monde va de l’avant. Ce sentiment est très important.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.